Texte complet de la question posée par Ecolo Rixensart lors du conseil communal du 24 février 2021 

 

Tel que mentionné dans la Déclaration de politique communale, mais également récemment rappelé dans le RixInfo de ce mois de février,  le Collège entend mettre la priorité sur l’aménagement des voiries et en particulier l’entretien des pistes cyclables et sentiers et ce, dans l’objectif de changer de paradigme et de promouvoir la mobilité douce et partagée.

Comme nous l’avions indiqué à de nombreuses reprises, nous estimons indispensable et urgent de mener une politique de mobilité cohérente et volontariste en faveur de la mobilité douce afin de changer de paradigme et de permettre à tout un chacun de se déplacer de manière sécurisée, en préservant qualité de vie, santé et environnement. Il s’agit d’une priorité pour laquelle nous continuons plus que jamais à nous mobiliser au quotidien. 

Nous soutenons dès lors pleinement et nous réjouissons des objectifs poursuivis par le Collège en matière de mobilité douce et apportons une attention particulière à leur réalisation concrète.

L’épisode neigeux que nous venons de connaître est par ailleurs l’occasion pour notre groupe Ecolo de rappeler ces objectifs et d’assurer leur mise en pratique au quotidien. En effet, nous avons constaté que les pistes cyclables et sentiers existants n’avait pas fait l’objet d’un entretien et n’étaient pas suffisamment praticables pour favoriser cette mobilité douce.

Concrètement, il a fort neigé le lundi 8 février et encore un petit peu le mardi 9 février. Après cela, le froid est bien resté, mais il n’y a plus eu de précipitations. Les routes ont en grande partie été rapidement dégagées, mais cela n’a pas été le cas des pistes cyclables et cheminements piétons et ce, même dans un deuxième temps. Si l’on peut envisager et comprendre le déneigement prioritaire des axes routiers, nous ne comprenons pas pour quelles raisons ce déneigement des pistes cyclables et cheminements piétons n’a pas été effectué.

Vous pouvez voir sur les photos ci-dessous l’état de la situation le samedi 13 février (4 jours après les dernières précipitations) à certains endroits :

  • Avenue de Mérode : la route est complètement sèche depuis plusieurs jours, mais la piste cyclable le long de l’avenue est encore pleine de neige verglacée:
  • Le RAVeL entre le rond-point Hanin et sa jonction avec la chaussée de Rixensart n’était pas déneigé. La neige compactée par le passage était verglacée et glissante par endroits. Outre son utilisation par des cyclistes, il est utilisé par nombre de citoyens de tous âges pour se déplacer, se balader ou promener les chiens.
  • Sentier venant de l’avenue Roger de Grimberghe vers la maison communale

Ces voiries semblent pourtant accessibles aux véhicules de déneigement ou aux véhicules du service des travaux de Rixensart.

 

En comparaison, nous avons pu constater que la piste cyclable bidirectionnelle le long de la route de Renipont à Lasne avait été elle dégagée. Un petit tracteur avec une brosse rotative la traitait le mardi 9 février.

 

En conclusion, nous souhaitons par cet épisode neigeux, insister sur le fait que cet objectif de promotion de la mobilité douce inclut également l’entretien adéquat et régulier des pistes cyclables et sentiers existants.

Nous vous demandons par conséquent d’apporter une attention particulière, au regard de cet objectif, à l’entretien de ces aménagements existants pour les usagers actifs.

Share This