Au menu du Conseil communal de ce mercredi 24 février 2021 : 

Coopération au développement

 

Depuis plusieurs années, la commune consacre chaque année un budget de 1€/habitant qui est distribué, lors d’un appel à projet, à des projets visant la coopération au développement (22.500 € en 2021). Afin de renforcer la procédure d’appel à projets vers une meilleure transparence et objectivation, un nouveau règlement-cadre est adopté. Notre groupe Ecolo a pleinement soutenu ce nouveau Règlement et son objectif. Afin de continuer dans cette démarche, Ecolo a demandé de formaliser la Commission communale au développement et de définir une procédure claire et transparente pour la désignation des experts appelés à se prononcer sur les projets subsidiés. Une réflexion est en cours au sein de la Commission à ce sujet.

Nous avons également demandé quelques allègements afin que de petites associations ne soient pas dissuadées d’introduire des projets.

 

Cadre du personnel communal

 

Un nouveau cadre du personnel communal nous a été présenté prévoyant la possibilité de nomination de 13 personnes occupant des fonctions administratives de management. Notre groupe Ecolo, qui insiste depuis le début de cette législature sur l’importance de mener ce processus de nomination du personnel qui répond à une obligation légale, l’a dès lors pleinement soutenu. Cette modification du cadre du personnel communal réduit néanmoins de façon importante le nombre de postes pour les fonctions techniques et administratives, pour lesquelles des nominations sont prévues durant cette période. Vu l’absence d’un échéancier clair concernant un éventuel prochain train de nominations pour le personnel des grades inférieurs et, par conséquent, une absence de perspectives concrètes à court terme pour ces derniers, nous avons choisi de nous abstenir sur ce point.

 

De la « Smart mobility » dans la commune

 

Rixensart sera prochainement (juin 2021) achalandé de 98 vélos à assistance électrique à partager dans le cadre du « Smart mobility BW», développé par l’intercommunale InBW, un engagement pour une durée de 2 ans. Ce projet concerne les communes de Rixensart, Lasne, Wavre, La Hulpe, Waterloo et Braine l’Alleud.

Notre groupe Ecolo accorde une importance particulière à la mobilité douce et à sa promotion. Nous souhaitons bien entendu que ce système rencontre du succès et permette de répondre à une demande et des besoins très précis en termes de mobilité. Néanmoins, l’expérience d’autres villes et le coût conséquent d’un tel système soulèvent certaines préoccupations quant à son succès pour Rixensart.

Vu l’ampleur de l’investissement et le montant de l’intervention communale (en tout 100.000 € en 2 ans), nous ne sommes pas vraiment rassurés quant aux implications financières pour les usagers, malgré le subside accordé par la commune aux premiers abonnés. Or, l’information concernant le coût des abonnements mensuels et annuels manquait dans le dossier soumis au conseil communal.

Par ailleurs, nous avons insisté pour que ce projet soit également accompagné d’une réelle politique de développement d’une commune cyclable, faute de quoi elle n’aurait que peu de chance d’être pérenne.

En conclusion, nous avons soutenu ce projet tout en soulignant l’importance que ce système, afin d’assurer son succès, soit d’une part accompagné parallèlement d’aménagements de mobilité et d’interactions au niveau communal et intercommunal et, d’autre part, que son coût pour l’utilisateur favorise son effectivité.

 

Rue de l’Institut, rue des Écoles, Vieux Chemin de l’Helpe : éloge de la douceur et de la lenteur

 

Mise en œuvre d’une Zone 30 rue de l’Institut, d’une rue scolaire à la rue des Écoles (la rue ne sera pas accessible aux voitures, sauf dérogation, de 8h à 8h45 du lundi au vendredi et le mercredi de 11h20 à 12h20), de dispositifs ralentisseurs au Vieux Chemin de l’Helpe : autant d’aménagements qui visent à protéger les piétons et les cyclistes et à ralentir les voitures au bénéfice du redéploiement de la mobilité « douce ».

 

Prime de 100 € pour les personnes dont l’état de santé conduit à une production accrue de déchets ménagers

 

Les personnes atteintes d’incontinence bénéficiaient auparavant d’un quota plus élevé de sacs gratuits. Avec l’arrivée des conteneurs, elles ont reçu un quota supplémentaire de kilos gratuits qui ne correspondait toutefois plus aux frais liés à ces déchets supplémentaires. Notre groupe, alerté comme l’ensemble des groupes politiques, par des citoyens concernés par cette problématique avait préalablement soulevé ce problème, en vain. Nous nous sommes dès lors réjouis que le Collège réponde aux nombreuses plaintes et octroie une aide supplémentaire de 100 € pour l’année 2021 qui devrait, nous a indiqué le Collège, couvrir les frais supplémentaire pour ces personnes.

 

Motion pour le maintien d’un guichet à la gare de Rixensart

 

Sur proposition de Christian Chatelle (Defi), le conseil a voté à l’unanimité une motion demandant à la SNCB de maintenir un guichet avec présence humaine à la gare de Rixensart (le guichet à la gare de Genval serait quant à lui conservé). C’est essentiel pour maintenir un service de qualité accessible à toute la population, sans discrimination.

 

Déneigement des cheminements cyclables et piétons

 

Nous avons interpellé le Collège quant au non-déneigement des pistes cyclables et cheminements piétons lors de l’épisode neigeux de mi-février. Nous avons insisté sur le fait que l’objectif de promotion de la mobilité douce doit inclure l’entretien adéquat et régulier des pistes cyclables et sentiers existants.

Dans le cadre de cet objectif, nous avons par conséquent demandé de porter une attention particulière à l’entretien des aménagements existants pour les usagers actifs.

 

Pour revivre le conseil communal, c’est sur la page Facebook de la commune de Rixensart

Et voici l’ordre du jour complet de la séance du 24 février 2021

Share This