Un plan de relance pour Rixensart ?

 

Lors du Conseil communal du 23 juin dernier, le Collège a annoncé près d’un million d’euros pour la relance au sein de notre commune. Un budget particulièrement nécessaire pour le redéploiement ou le soutien aux différents secteurs impactés par les mesures liées à la pandémie.

 

Quelles sont les mesures prévues par le Collège en matière de relance économique et répondent-elles à l’objectif poursuivi ?

 

Voici une première analyse sur base des éléments mis à notre disposition :

Tout d’abord, le budget prévoit un montant total de 860.000 €, dont 255.000 € d’investissements. On ne dispose d’aucune information quant à ces investissements, mis à part le financement, à concurrence de 75.000 €, du renouvellement de l’éclairage public de la zone commerciale du centre de Rixensart, totalement réaménagée voici environ 13 ans…

Ce financement est réalisé dans le cadre d’un appel à projet ‘Relance des commerces de détail et de l’Horeca’ lancé par la Province du Brabant wallon pour accentuer la visibilité des zones commerciales de la  commune via l’amélioration du mobilier urbain et le fleurissement des zones concernées.

Ce projet semble s’inscrire davantage dans une concrétisation du plan lumière – ce qui est évidemment une bonne chose ! –, mais soulève à nos yeux plusieurs interrogations. Nous ne voyons tout d’abord pas le lien immédiat avec la relance du commerce et de l’Horeca. De plus, en termes d’amélioration de la visibilité au travers de mobiliers, nous aurions plutôt imaginé l’ajout de bancs, de range-vélos et autres aménagements attirant le client dans les zones commerciales et renforçant, au-delà de la sécurité, l’esprit de convivialité. Enfin, nous nous demandons si ces nouveaux aménagements prévus répondent effectivement à un besoin exprimé par les commerçants.

Outre les investissements, il reste 605.000 € pour des actions de relance à court terme. Cette somme devrait être allouée à divers secteurs de la vie communale : culture, sport, action sociale et vie économique.  A ce stade,  nous avons pris connaissance des mesures suivantes :

  • Pour le sport, la commune transfère aux clubs sportifs un budget de 184.000 € spécifiquement reçu de la Région wallonne à cette fin.
  • Pour le commerce, un montant de 50.000 € est prévu tant pour des actions spécifiques que pour le recrutement, à hauteur de 20.000 €, d’un gestionnaire de projets « Relance ».
  • Un montant de 100.000 € pour l’octroi de « chèques relance à destination des habitants » tels que déjà initiés en 2020. En effet, 250.000 € avaient été prévus pour la participation communale à ces chèques. D’après le compte 2020, la commune n’a seulement déboursé que 8.712 €, soit moins de 3,5% du crédit prévu. Ce montant correspondant à un 5ème du montant des chèques émis, c’est donc 43.560 € d’achats par les habitants dans les commerces sinistrés qui ont été impulsés par cette mesure. C’est assez décevant! Une évaluation de cette action serait dès lors nécessaire afin de déterminer de quelle manière rendre cette mesure plus efficace.
  • Pour la culture, de nouvelles actions sont prévues pour un montant de 65.000 € dont 40.000 € provient toutefois d’autres budgets déjà prévus cette année. Le montant réel pour les nouvelles actions est donc de 25.000 €.
  • De plus, des aides sont prévues pour les entreprises (100.000€) et les associations (100.000€). À l’heure où sont rédigées ces lignes, nous ne disposons pas d’informations sur les formes que prendront ces aides. Seuls éléments concrets à notre connaissance : les animations « Place aux artistes » de cet été, financées pour moitié par la province, et les subsides de la Région wallonne aux clubs sportifs, qui transitent par la commune.

 

Des fonds permettant l’élaboration d’un plan de relance pour notre commune sont donc bel et bien disponibles. Néanmoins, l’absence de clarté et de communication concernant les objectifs de la relance de Rixensart nous inquiètent. Plus fondamentalement, nous ne voyons aucune ligne de conduite nouvelle qui amorcerait un tournant vers plus de concertation avec les commerçants, de participation citoyenne et d’actions de développement durable et de solidarité.

Nous ne souhaitons qu’une seule chose : l’élaboration et la réalisation d’un plan de relance prévoyant des mesures de soutien concertées, efficaces, durables et qualitatives pour toutes et tous.

Votre groupe des conseillers communaux Ecolo : Vincent Darmstaedter, Amandine Honhon, Alain Kinsella, Philippe Lauwers, Fabienne Petiberghein et Charlotte Rigo.

Share This