Au menu du Conseil communal de ce mercredi 27 janvier 2021:

 

Des changements dans notre groupe de conseillers communaux

 

Le 16 décembre 2020, Aurélie Laurent a soumis sa démission de son mandat de conseillère communale auprès de Madame la Bourgmestre, du Collège et des Conseillers communaux rixensartois. Cette décision est motivée par le souhait d’un meilleur équilibre entre vie de famille, engagement politique et nouveau challenge professionnel dans lequel elle souhaitait pouvoir pleinement s’engager.

Aurélie Laurent remercie toutes celles et tous ceux qui lui ont accordé leur confiance et maintient son implication au sein d’Ecolo et de notre locale.

Le programme, les idées et les projets que le groupe politique Ecolo et elle-même ont soutenus continueront à être défendus comme aujourd’hui, dans la dynamique constructive et le cadre collectif qui lui tiennent particulièrement à cœur.

La force du groupe des conseillers communaux Ecolo reste intacte avec la montée en tant que conseiller communal d’Alain Kinsella, traducteur, apiculteur à ses heures et installé à Rixensart depuis une dizaine d’années. Impliqué dans notre groupe depuis plusieurs années, modestement soucieux de répondre à l’appel de la citoyenneté et fort de son envie de participer de manière constructive aux rouages d’une démocratie privilégiant l’écologie tant dans l’environnement que dans les relations humaines et professionnelles, il apportera sans nul doute un soutien fondamental dans la poursuite de nos objectifs.

 

Rapport annuel 2020

 

Ce rapport annuel, qui sera publié sur le site de la commune, est un document essentiel en termes de transparence sur la gestion et les activités communales.

Notre groupe Ecolo a salué le travail de l’administration communale au quotidien ainsi que la présentation de ce rapport annuel et les efforts réalisés à cet égard depuis l’année dernière. Nous avons suggéré plusieurs améliorations complémentaires en termes de présentation et de contenu de ce rapport. Nous avons notamment constaté une présentation inégale des services en relevant une absence d’informations quant à certains services tels que les finances, l’éco-conseiller, l’informatique ou encore les écoles communales.

Les rapports des années précédentes se trouvent sur le site de la commune de Rixensart:

 

Gratuité des navettes de rabattement vers les gares de Genval et Rixensart

 

Notre groupe Ecolo a continué à soutenir la décision de prolonger la gratuité des navettes, ce qui incite davantage le navetteur SNCB à l’emprunter.

Nous avons néanmoins réitéré, pour la 6e année consécutive, notre demande d’extension de ce service en créant une boucle séparée pour Rosières. En effet, nous constatons que comme la navette est répartie de manière alternative entre Rosières et Genval, elle ne passe qu’une fois par heure. Au vu de son importante fréquentation, il est donc nécessaire de séparer cette navette en deux boucles distinctes : Genval et Rosières. Cette extension répondrait à la déclaration de politique générale de la majorité NAP-MR/Solidarix qui indiquait explicitement « vouloir étendre l’offre des navettes gratuites ».

Nous avons constaté à cet égard ne  jamais avoir eu de retour suite à la décision, lors du conseil communal du 24 juin 2015 (page 17), « de demander au TEC de mener une étude pour découpler la boucle Genval-Rosières ».

Le Collège a indiqué avoir l’intention de réaliser cette extension mais cela ne constitue pas, pour sa part, une priorité notamment vu la période particulière impliquant un taux important de télétravail.

 

Régie foncière : Compte 2018 et budget 2021

 

Compte 2018 : Notre groupe Ecolo a insisté, à l’instar de la Région, sur le retard dans l’établissement et la transmission des documents financiers de la Régie foncière. Ce retard a un impact important sur la gestion financière car il ne permet pas, lorsque cela s’avère nécessaire, de procéder en temps utile à un refinancement de la Régie foncière pour éponger le déficit.

Budget 2021 : La création de logements modérés reste un enjeu important pour Rixensart afin de réagir au départ des jeunes et au vieillissement de la population. La déclaration de politique du logement 2020-2024 prévoit des objectifs de rénovation du patrimoine existant mais également de création de nouveaux logements publics en collaboration avec les partenaires (publics ou privés). Ce dernier objectif vise à diversifier l’accès au logement pour les jeunes et les aînés. Notre groupe Ecolo a regretté que cet objectif ne se concrétise pas au travers d’un budget volontariste de la Régie foncière, celui-ci se limitant à une gestion des biens immobiliers existants.

 

Budget 2021

 

Il s’agit en effet d’une année particulière avec d’importantes difficultés liées à la crise sanitaire et son impact sur les finances et le budget 2021. Dans le cadre de ce budget, et afin de maintenir un équilibre au budget ordinaire, 350.000€ ont dû être prélevés sur le fonds de réserve. De plus, un budget de 400.000€ est prévu pour le plan de relance.

Malgré ces difficultés financières, notre groupe Ecolo a salué le lancement de procédures de nomination du personnel communal et de certains projets tels que l’épicerie sociale et le renforcement de l’Accueil Temps Libre.

Par contre, au regard du budget extraordinaire, notre groupe Ecolo a regretté l’absence d’un plan d’action concret sur les investissements budgétaires. En effet, si ce budget constitue un beau catalogue d’intentions, de nombreux projets seront irréalisables. Sans réelle vision des projets prioritaires ni de leur faisabilité, le document présenté manque dès lors de crédibilité et de clarté budgétaires.

Nous avons regretté l’absence de projets visant à mettre en œuvre la déclaration de politique logement 2020-2024.

Enfin, nous avons maintenu notre opposition au projet de parkings en zone classée d’espaces verts rue de la Hulpe tel qu’actuellement présenté.

 

École plurielle

 

L’École plurielle (nouvelle école secondaire de Rixensart, à pédagogie active) a poussé un cri d’alarme : sans solution à très court terme, ne fût-ce que provisoire, elle ne pourrait plus assurer son enseignement pour les élèves déjà inscrits ni prendre de nouvelles inscriptions.

Nous avons été soulagés d’entendre l’intention du Collège de réfléchir, en concertation avec l’asbl École Plurielle, à des solutions et dès lors de répondre aux craintes des parents. Fin janvier, la concession du site La Bruyère a été prolongée pour au moins deux ans. Si cette solution n’est pas définitive, elle semble avoir ouvert des pistes. En tout cas, la prochaine rentrée est assurée – nous nous en réjouissons !

Nous suivons ce dossier de près et espérons que des solutions seront trouvées afin de répondre durablement au besoin d’établissements secondaires au sein de notre commune et, plus particulièrement, d’assurer la continuité scolaire pour les enfants actuellement inscrits au sein de cette école.

 

Pour revivre le conseil communal, c’est sur la page Facebook de la commune de Rixensart

Et voici l’ordre du jour complet de la séance du 27 janvier

Share This