L’impact du confinement et son ‘après’

Nous vivons, depuis le 16 mars, une période singulière rythmée par de nombreux changements et incertitudes. Nous avons parfois été meurtris dans notre chair ou celle de nos proches.

Un bouleversement de notre quotidien

Nous avons tous pris de nouvelles habitudes : télétravail, limitation de nos déplacements, fermetures des commerces non-essentiels, enseignements à domicile. Des difficultés multiples sont également apparues pour nombre d’entre nous : limitation des contacts sociaux, recherches d’emplois compromises, difficultés financières, sociales, voire violences quotidiennes au sein de la famille, etc.

Mais, le positif…

Comme le citait Chateaubriand :

« Les moments de crise produisent un redoublement de vie chez les hommes ».

Alors de quoi, nous, Rixensartois, avons-nous redoublé?

Nous avons redoublé de solidarité, tout particulièrement pour la confection et la distribution de masques, pour aider nos voisins plus âgés en faisant leurs courses, par nos pensées ou nos manifestations bruyantes de 20h pour les personnes travaillant en première ligne.

Nous avons redoublé de moments en famille et de partages et rencontres virtuels.

Nous avons redoublé de découvertes de merveilleux commerces locaux, de sentiers de promenade, de routes presque désertes pour marcher ou rouler à vélo.
Nous avons redoublé d’idées pour occuper ces semaines, chacun chez nous.

Nous avons peut-être même eu le temps d’avoir réappris à vivre, autrement, plus lentement, plus sereinement.

Certains se demandent quand tout reprendra « normalement », « comme avant ». Mais avons-nous besoin et envie que tout reprenne « comme avant ». Nous avons tous constaté de nouvelles ‘bonnes habitudes’ durant cette période singulière.

Et si nous décidions de garder certaines de ces nouvelles bonnes habitudes ?

Une vie politique ralentie

Durant cette période, la vie politique s’est naturellement focalisée sur la gestion de la crise sanitaire. Du 16 mars au 3 mai dernier, les conseils communaux ont été reportés et le Collège communal a reçu des pouvoirs spéciaux afin d’adopter les dossiers d’une urgence impérieuse, qui devront être confirmés plus tard par le conseil communal.

Les conseillers communaux ont néanmoins été informés, de manière régulière, de l’état de la situation et des décisions prises par le Collège. Nous avons suivi ces dossiers de près et avons également continué à nous positionner sur les dossiers d’actualité (ex. Château de Mérode). Tous les détails sur notre site : rixensart.ecolo.be.

Un travail admirable des services communaux et du CPAS

Notre commune connaît également des difficultés, dans son mode de fonctionnement mais également au plan financier. Mais nous voudrions avant tout saluer les fonctionnaires communaux et du CPAS qui ont réalisé un travail admirable pour maintenir les services essentiels en activité et s’adapter à ce nouveau mode de travail. Bravo pour leur implication quotidienne !

Un soutien nécessaire aux commerces locaux et indépendants

Les commerçants et indépendants sont tout particulièrement touchés par cette crise. En complément des mesures prises par l’État fédéral et la Région wallonne, il nous paraît essentiel que notre commune joue également un rôle de soutien.

Ecolo Rixensart propose la mise en place de mesures de soutien au commerce local tel que le chèque « commerce local ». Ce système consisterait à octroyer des chèques communaux à l’occasion d’un évènement déterminé́ comme une première installation dans la commune, une naissance, un mariage, des noces d’or ou un geste envers nos couturières et bénévoles du Gracq pour la réalisation des masques. Ces chèques seraient utilisés dans les commerces locaux adhérant au projet.

Nous insistons aussi sur l’urgence d’envisager des mesures financières pour tous les indépendants de notre commune. En espérant que ces propositions aient été mises en œuvre au moment où vous lirez ces lignes.

Profitons de tous ces bouleversements récents pour inventer un meilleur avenir pour tous !

Votre groupe des conseillers communaux Ecolo : Vincent Darmstaedter, Amandine Honhon, Aurélie Laurent, Philippe Lauwers, Fabienne Petiberghein et Charlotte Rigo.

Share This